« Sur une masse salariale de 635 milliards, les enseignants qui constituent 70% de l’effectif de la fonction publique en consomment moins de 12% »

Les enseignants déterrent la hache de guerre. Les syndicalistes regroupés autour du G7 prévoient d’aller en grève le jeudi 23 janvier prochain et prévoient une marche le même jour. Le motif avancé reste pour l’heure pour le retard dans le processus des actes administratifs. Le niveau d’exécution de ces points semble être trop lent. Saourou Sene, membre de G7 qui regroupe syndicats les plus représentatifs de l’Education nationale (SEMSS – SELS- SIENS- CUSEMS – SELS/A- UDEN – SENLAS /FC) nous confie qu’un seul point à été respecté parmi les engagements de l’Etat. Il s’agit de « l’indemnité de logements. Mais malheureusement pour nous, ce que l’Etat a donné par la main droite, il le reprend par la main gauche à travers les impôts ».Saourou Sene dénonce par ailleurs une iniquité dans le système de rémunération dans la fonction publique. Il que relève avec amertume que « sur une masse salariale de 635 milliards, les enseignants qui constituent 70% de l’ effectif de la fonction publique en consomme moins de 12% ». Depuis l’annonce de ce plan d’action, les ministères de la Fonction publique et de l’éducation ont appelé les syndicalistes pour des rencontres respectives afin de trouver une solution.

Al Capone

Read Previous

Le Parti communiste français fête Amath Dansokho

Read Next

Oui, Daouda Mine est le président

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *