Pourquoi Mamour Diallo n’a pas envoyé de citation directe à Sonko ?

Vous avez subi une accusation qui porte atteinte à votre honneur ou à votre considération. Vous êtes peut-être victime d’une diffamation. Si vous sûr, le plus souvent, vous envoyez une citation directe car c’est plus rapide. Une citation directe est une procédure qui permet de faire comparaître rapidement l’auteur d’une infraction devant les tribunaux. La procédure est à l’initiative du procureur ou de la victime elle-même. Généralement, celui qui est supposé être diffamé utilise cette voie. Mais, ce n’est pas le cas de Mamour Diallo qui a annoncé une plainte contre Ousmane Sonko qui l’accuse depuis presque plus d’un an d’avoir détourné 94 milliards de FCfa. Interpellé sur cette affaire, le juriste Abdoulaye Santos Ndao indique que la plainte est moins risquée. « Pour le cas de la citation directe, le mandat de dépôt pour celui qui l’initie est automatique quand on n’a pas de solides preuves. C’est un couteau à double tranchant. ». Son pool d’avocats constitué selon la presse, il a annoncé, une nouvelle fois, une plainte au plus tard demain. Toujours dans cette dynamique, M. Santos Ndao soutient que « le risque pour la plainte avec constitution de partie civile est minime. On peut bien retenir la dénonciation calomnieuse qui est laissée à l’appréciation de l’inculpé ou du prévenu de poursuivre celui qui l’avait traduit en justice ». Quoi qu’il en soit, la victime a le choix de mettre en mouvement l’action publique soit par plainte avec constitution de partie civile soit par citation directe. Cette énième plainte annoncée est très attendue pour l’éclatement de la vérité.

 

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier?
Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Al Capone

Read Previous

Sourd-muet Mamour, on te donne la parole !

Read Next

Ce que Sonko risque

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *