Un bébé naît en plein vol. C’est faux. Turkish Airlines n’a accordé aucune gratification.

Une information vielle de plus de deux ans refait surface sur les réseaux sociaux. En particulier sur Facebook et twitter, beaucoup partagent un article selon lequel une passagère de Turkish Airlines a mis au monde une fille en plein vol. Un fait vrai mais il est complété par une infox. Certaines pages très suivies ajoutent que la compagnie Turkish Airlines lui a accordée une gratification durant toute sa vie y compris son billet d’avion du voyage qu’elle n’aura pas payé ainsi qu’un visa. La page G- labouche avec plus de 65 milles followers affirme que le bébé est congolais.

Retour sur la vraie info
Les faits se sont déroulés en Avril 2017. Selon certains sites comme L’express ou 20 minutes, la jeune maman, enceinte de 28 semaines (7 mois), assistée du personnel de bord d’un vol Turkish Airlines, a accouché à 1.280 mètres au-dessus du sol. La mère de famille, française d’origine guinéenne qui partait de Conakry, en Guinée, pour rejoindre Ouagadougou, au Burkina Faso, a été prise de contractions pendant le vol. Une information confirmée à l’époque par la compagnie aérienne turque.




Mais Turkish Airlines n’a jamais accordé une gratification au bébé. Elle n’a non plus jamais communiqué sur le fait qu’elle ne payera pas le billet du vol et n’aura pas besoin du visa durant toute sa vie.
Conclusion :
A l’origine, l’histoire était vraie puisque le bébé est né en plein vol en Avril 2017. Mais sur les réseaux sociaux, beaucoup d’internautes ont rajouté une infox de cette information à savoir que la compagnie Turkish Airlines a accordé au bébé la gratuité à vie pour ses vols. Depuis deux ans, elle est encore remise au goût du jour sans pour autant préciser qu’elle date de plus de deux ans.

 

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier?
Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Al Capone

Read Previous

Cese: une source de Sen Enquête enfonce Mimi et confirme Aminata Tall

Read Next

Bountou Pikine, zone criminogène pour voyageurs

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *