Latif, le manipulateur, la main prise dans le sac !

Le grand journaliste Latif Coulibaly, qui connait mieux que quiconque ce que c’est une investigation, a partagé sur sa page Facebook (voir le post) une contribution issue du journal Mediapart pour la présenter comme un vrai article de presse.

Nous savons tous qu’une contribution est libre. D’ailleurs, Mediapart le précise bien « Le Club est l’espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ces contenus n’engagent pas la rédaction. ». Une précision importante omise sans doute, volontairement, par le porte-parole de la Présidence. Le bloggeur à l’origine de cet article est JulienB75. Un pseudo d’un lecteur qui fait souvent des contributions. Et rien ne nous prouve que ce n’est pas Latif lui-même qui se cache derrière. Ce qui nous interpelle sur un fait qui menace la bonne pratique du journalisme. Il s’agit du concept de « blanchiment de l’information sale » bien théorisé dans « Les cahiers du journalisme no 16 – Automne 2006 » où à partir d’un cas est expliqué comme pour la plupart une « information à usage politique que les conseillers distillent de façon parcimonieuse et ciblée auprès de quelques journalistes tout heureux de se retrouver en « une » de leur journal, grâce à des « scoops » qu’on leur sert en échange d’un regard peu critique sur la valeur de ce qui leur est donné ». Et le danger réside du fait que d’autres journaux reprennent sans réserve ces informations. Le journaliste se sert de la notoriété de son journal pour reprendre une information qu’il livre sans critiques ou presque et c’est publié régulièrement en bonne place dans le journal. Et pire parfois, cela dispense de tout travail de vérification et de recoupement. Et au bout de quelque temps, on se rend compte que c’est une fake news distillée pour manipuler l’opinion. Heureusement, la presse n’a pas repris ce « faux article ». Latif étant dans la communication a partagé ce texte pour qu’il soit repris par la presse. Mais sur sa page, beaucoup ont commenté, mais peu ont remarqué ce que cela n’engage point Médiapart. Une nouvelle forme de manipulation par voie de presse.

 

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier?
Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Al Capone

Read Previous

Le difficile accueil des étudiants sénégalais au Maroc

Read Next

A la découverte du village de Ségou

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *