Fake news: le Sénateur Nigérian attaqué n’était pas en Allemagne pour se soigner

Une vidéo qui circule sur Internet est devenue virale. Elle montre un Nigérian passé à tabac par un groupe d’hommes en Allemagne. Ces images ont été présentées à tort comme étant le vice-président du Sénat du Nigeria, bastonné par ses compatriotes qui lui demandent de rentrer se soigner au pays car il était venu en Allemagne pour un traitement médical. Des sites comme Rewmi l’ont relayé.

Apres quelques recherches, le constat est sans appel : il s’agit d’ une fake news. En réalité, les personnes que l’on voit poursuivre le Nigérian en question, sont des membres d’un groupuscule séparatiste Igbo, l’Indigenous People of Biafra (IPOB).
Les images ont été tournées à Nuremberg en Allemagne ce week-end dernier, selon le très sérieux Africanews.
L’homme passé à tabac dans la vidéo s’appelle Ike Ekweremadu, sénateur d’Enugu et ancien vice-président du Sénat. Il était en Allemagne pour un « festival de l’igname« , très prisé par la diaspora de sa communauté. Ils lui reprochent son soutien à une opération militaire fédérale contre les séparatistes, l’Operation Python Dance, qui a causé des centaines de morts et cassé l’élan du mouvement. Plusieurs médias Nigérians dont le journal en ligne indépendant, The Cable et The Nation ont confirmé cette information.

D’ailleurs quatre des personnes qui ont attaqué le sénateur à Nuremberg ont été identifiées par la police bavaroise après une forte pression de l’ambassade du Nigéria en Allemagne.

 

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier?
Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Al Capone

Read Previous

Matam souffre de l’hivernage

Read Next

Abu Dhabi drague Dakar

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *