Matches amicaux: la « mauvaise » décision du Sénégal de suspendre ses godasses

L’équipe du Sénégal de football, finaliste de la dernière coupe d’Afrique des Nations, ne jouera pas de matchs amicaux lors de la fenêtre FIFA de ce mois de septembre pour éviter une surcharge de compétition, indique la Fédération sénégalaise de football (FSF). Une mauvaise décision, dira-t-on.

« Après concertation avec le sélectionneur national, il a été décidé que l’équipe nationale A ne jouera pas de matches lors de la fenêtre FIFA de ce mois de septembre 2019 (2-10) », indique l’instance dirigeante du football sénégalais dans un communiqué. La FSF souligne avoir tenu compte du nombre de matches joués ces derniers mois, notamment la Coupe du monde FIFA 2018 et la CAN 2019, sans compter la proximité entre la finale de cette dernière compétition et la reprise des différents championnats dans lesquels évoluent les joueurs.

« Cette décision permettra d’éviter une surcharge de compétition et facilitera une meilleure récupération en vue des compétitions internationales à venir », poursuit la même source.  « Les dispositions sont en train d’être prises pour que l’équipe nationale du Sénégal puisse reprendre les matches amicaux de préparation avec des adversaires de premier plan lors des dates FIFA d’octobre 2019 (7-15), précédant le début des éliminatoires de la CAN Cameroun 2021 en novembre prochain », lit-on dans le communiqué, ajoutant que « les noms du ou des adversaires pour le mois d’octobre seront communiqués en temps opportun ». Une décision imputable à l’état désastreux de nos stades, et dommageable pour certains joueurs, regrette le journaliste sportif Sahelinko Cissokho qui selon lui, « même si les cadres doivent se reposer, comme le laisse croire le communique, il y’a quand même des éléments de l’équipe d’Aliou Cissé qui ont envie d’affiner leur talent. » Le présentateur de la chaîne marocaine Medi1Tv de poursuivre, « L’engouement des supporters sénégalais né de la dernière coupe d’Afrique pourrait connaître un prolongement s’il y avait des matches durant cette trêve internationale ». L’ancien reporter de la 2stv de conclure, « le football va si vite que les titulaires d’hier peuvent facilement se retrouver sur le banc. A mon avis c’est une décision illisible ». Un avis que partage, semble-t-il, son conférer de la Rts1, Ibrahima Mboup. « Je pense que les Lions auraient dû utiliser cette date Fifa. Ça pourrait permettre au staff de voir d’autres joueurs. Et parfaire la dynamique de groupe. », a-t-il expliqué. « La surcharge de compétition n’est pas un argument pertinent. Vous verrez toutes les grandes nations de foot vont jouer en Septembre. Et pourtant, elles ont des joueurs qui ont fait 50 voire 60 matchs », a encore souligné le journaliste sportif de la télévision nationale.

 

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier?
Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Boy Casa

Read Previous

Ballon d’or: Sadio Mané, même sort que Beckham, Ribéry, Sneijder et Iniesta

Read Next

Aar Li niu Bokk occupe le Sénégal

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *