Hausse billets Air France: Les émigrés racontent leur galère


En période de fête, les prix du transport connaissent d’habitude une hausse. Depuis hier, les Sénégalais qui voyagent à l’intérieur du pays ont vu le billet des véhicules passer à double. A Baux maraîchers, le billet des véhicules « 7 places » pour se rendre à Kolda passe de 9500 à 20 mille voire 25 mille. Pour les bus dits « Horaire » de 7000 à 10000f.  » Je suis là depuis le matin et je n’arrive pas à trouver un véhicule. Je ne peux pas débourser 20 mille pour partir à Kolda « , dit Abdou Diao, visage anxieux, assis sur un banc et contemple les autres clients qui discutent avec les « coxeur ».  » Ils sont à l’origine de cette hausse. L’Etat a laissé la gare à la merci de ces hommes de garage. Les « coxeur » dictent leur loi », se désole Abdou le quadra. Aminata Baldé, une autre cliente, estime que le ministère des Transports est celui le plus inexistant de tous les régimes.  » Je ne vois jamais les gens critiquer le ministère des Transports. Ce département n’a jamais fait son boulot dans ce pays », lance la dame.


Le transport routier n’est pas le seul à connaître une hausse. Les vols aussi en ont connu une hausse terrible. Selon un compatriote sénégalais vivant en France, le billet d’avion pour venir passer la fête de Tabaski lui a coûté 1700 euros.  » En venant tout dernièrement j’avais payé environs 700 euros. C’est extraordinaire ce que nous vivons avec Air France « , martèle l’émigré qui a gardé l’anonymat. Avant de faire une révélation :  » On parle de Air Sénégal. Au fait, sur les billets c’est mis Air France. On nous fait croire que nous prenons Air Sénégal mais le marché est contrôlé par les Français. Voilà pourquoi les billets sont en hausse. ».

 

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier?
Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Mina Mounah

Read Previous

Testicule de mouton, un fruit défendu ?

Read Next

Sénégal: 4 médecins pour plus de 11 600 détenus

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *