Ramassage de Samba- Bravo à nos Lions !

Qui ose douter aujourd’hui de la « virilité » de nos vaillants Lions ? En tout cas, ce ne sera plus nos adversaires ! Tous à Saly. Pourquoi donc pensez-vous à papa Thione ? La bande à Sadio Mané a encore démontré sa place de favorite en plus de son statut de « meilleure équipe africaine ». Cela, je le dis et le répète, n’en déplaise à qui ne veut l’entendre. Ces jeunes sont les meilleurs. Il faudra que nos voisins se mouchent très fort puisque notre aventure s’arrêtera le 20 Insha’Allah avec la Can en poche. Aliou Cissé nous dira certainement « Fagnin fagnin o fagn fagn fagn té watiatia ». Nous t’avons tellement critiqué, mais tu gardes la sérénité et continues ton beau chemin. Crois-nous, nous aimons aussi très fort cette équipe, notre souhait, c’est de vous voir soulever la Coupe. Ainsi on dansera avec toi. A Dakar sous les airs d’un Mbalax, à Ziguinchor le bougarabou, à Saint-Louis le vieux jazz sous des notes de Mbalax. Nous finirons la campagne à Kolda avec le Kumu, la belle musique. Vous connaissez ? Il faudra passer me voir à l’œuvre. Le peuple sénégalais est heureux et en veut encore. Rien que la coupe ! Lorsque Gana a marqué mercredi le but de la délivrance, Dakar et partout au Sénégal, on a dansé. On pouvait entendre les cris de joie partout. Cette belle génération ne peut « mourir » comme ça sans une Coupe. Ce serait un gâchis comme la génération de 2002, laquelle pourtant était moins talentueuse. Gana et compagnie rappellent cette Egypte de 2006 à 2010 ! On videra tout sur notre passage. Laf thiat gaindé Sénégal. Allez les Lions

 

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier?
Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Boy Casa

Read Previous

Corruption au Sénégal: la vaste enquête de Transparency International

Read Next

Grand débat: Macron et la diaspora africaine ou la grande farce

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *