Le ramassage de Samba : Homosexualité dans le pays

Souvent, je l’ai dit ici. Ce pays  marche sur la tête et  prend des chemins   tortueux. On a tendance à tout banaliser nous accrochant à notre  fameux « grawoul » ndlr : ce n’est pas grave).  Et   si l’on n’y prend garde,  on va sombrer dans des travers inimaginables et l’avenir de toute une  génération sera compromis.  Nos valeurs piétinées pour d’autres valeurs que toutes les religions réprouvent. L’on se souvient de la mémorable visite d’Obama au Sénégal et sa demande avec insistance de la reconnaissance des droits des homosexuels.

La réponse diplomatique de Shérif avait été saluée par tous les compatriotes soucieux de l’avenir de ce  pays. Le Sénégal n’étant pas dans des dispositions de  permettre que des  hommes s’envoient  en l’air entre eux ou que des femmes s’accouplent entre elles. Même les  animaux n’étant  pas dans ces dispositions. Mais voilà ! Malgré tous ces discours, il nous faut être vigilants face à la puissance de ces lobbies. Et si je dis puissance, c’est au niveau du portefeuille.  Des compatriotes étant  en mesure de baisser la culotte face à ces lobbies pour leur offrir leurs fesses.

Vous  voulez un dessin ? Il  nous faut encore être vigilants pour ne pas se réveiller un beau jour  et voir la  dépénalisation  de l’homosexualité. Le  constat est clair et je ne vais pas tourner autour  du pot. La toile s’est intéressée à   l’habillement très controversé du musicien Waly Seck. Le fils de Thione a toujours semé le doute sur son appartenance au lobby homo ou à la franc-maçonnerie. Vous vous rappelez son fameux sac et l’article irrévérencieux de Jeune Afrique sur le Saint homme, Serigne Touba.

Bien avant ces incartades du jeune  musicien, beaucoup  de jeunes de la banlieue dakaroise avaient déjà adopté son style avec pantalon serré, tee-shirt body girl, chaussures mocassins femmes etc. Bref, ils s’habillaient comme des filles, l’allure efféminée et la virilité  en moins. Après ces  scandales, on avait cru   que le gosse allait changer de comportement. Mais on se rend compte qu’il persiste à faire le Buzz. Lors du match opposant le Sénégal à l’équipe de l’Ouganda en 8ème de finale de la Can, il a surpris son monde avec son fameux tee-shirt « Converse », une marque que l’on présente comme étant celle des homos. Parait   également que le lobby homo avait même fait la publicité sur twitter. Et face à cet esclandre, plutôt que de faire entendre raison au musicien sur la valeur négative de son Tee-shirt, la Rts a fermé les yeux sur cet impair. Racine Talla savait-il ce que véhiculait ce tee-shirt ? Pour une chaine nationale et avec tout ce que représente la Rts, c’est aberrant qu’il ait  pu fermer les yeux sur  ce message. En tout cas, ces gens qui sont très puissants posent tranquillement leurs pions. Elimane Kane ne nous contredira pas puisqu’il vient de subir le diktat de l’Ong  International Oxfam, bras armé des lobbies homo.

Le crime de M.  Kane ? Son refus de participer à une campagne qui a des allures de « perversion » de la jeunesse en couvant ces personnes qui n’ont pas leur place dans aucune société. Et si Obama choyait les homos, Trump que l’on présente  comme un salaud, leur mène la guerre. Il nous faut tous être vigilants et barrer la route à ces lobbies qui risque de désagréger notre société. Vous êtes tous avertis !

M. Kane ignorait-il qu’Oxfam défend toutes les couches de la société. Bref ignorait-il que l’Ong n’avait pas de sens interdit ?

 

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier?
Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Mina Mounah

Read Previous

Ces «pseudo-intellectuels» qui défendent la cause LGBT au Sénégal

Read Next

Les Chinois, parmi les délinquants les plus dangereux au Sénégal

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *