Défense des homos : Oxfam ne s’est jamais cachée

Les Ong sont devenues l’espace de prédilection du militantisme LGBT. Pour Oxfam, cela se traduit par une politique sur les droits relatifs à la diversité sexuelle et à l’identité de genre. Dans ce document, il est clairement mentionné : « Un monde dans lequel tous les êtres humains sont considérés et traités sur un pied d’égalité. Cette vision est au cœur de notre approche et de notre travail pour éliminer les injustices et la pauvreté. Un plaidoyer en faveur des droits des personnes LGBTI, des prises de positions communes en solidarité avec les groupes LGBTI et par la lutte contre les stigmatisations et discriminations liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre. » Ce qui laisse penser que tout agent qui bosse pour cette Oxfam doit savoir à quelle Ong il a affaire. Même si Elimane Kane était dans le programme « Bonne gouvernance », il n’est pas censé ignorer que « Oxfam affirme le droit de toutes les personnes, sans coercition, discrimination ou violence, de vivre librement selon leur orientation sexuelle et de choisir leur(s) partenaire(s) sexuel-le(s) ; ». Donc l’Ong ne s’est jamais cachée de cette politique en faveur de la communauté LGBT. Même dans sa réponse à son ex employé, Elimane Kane, avec qui la procédure de licenciement pour faute lourde est enclenchée, l’Ong est claire : « reconnaître que tout être humain, en particulier les personnes LGBTI et d’autres minorités, ont des droits, reconnus ou non par la loi, qu’il faut respecter et protéger. »

Al Capone

Read Previous

BÉNIN – SÉNÉGAL , Vaincre pour ne pas regretter

Read Next

Après le Sénégal, Oxfam dans la tourmente au Maroc

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *