Le ramassage de Samba : Cacophonie !

Pétrole, pétrole ! Ca sent fort avant même qu’il ne soit foré ou exploité. Toujours est-il que c’est le débat de l’heure après la minutieuse enquête de notre consœur britannique de la BBC à la beauté foudroyante (C’est à débattre…) et d’une belle intelligence en plus de son professionnalisme. Bref, un job qui ne dérange que ceux que cela pourrait déranger. Pourquoi donc me fixez-vous ainsi ? Ben oui ! Cela ne me gêne pas de tisser des lauriers à une consœur, surtout d’avoir réussi à réaliser un travail qui secoue ce pauvre pays qui semble être la propriété d’un « clan » pour reprendre le mot du boss de l’Astre de Hann. Ceci, c’était quand il tirait sur la famille de la « Dynastie Faye-Sall ». Héééé !!! Comme l’histoire peut bégayer.  Peut-être qu’il n’était pas encore de la famille des années de galère.

Bon, j’adore ce gars qui se prend pour un docte et qui s’agite comme un haricot dans une marmite. Ce pays est juste magique ! Il vient de s’attaquer au pauvre El Hadj Hamidou Kassé qui a été violemment « violé » par une journaliste de Tv5. Je serai certainement le seul à soutenir Kassé puisque je comprends sa réaction. Malgré tout, il reste un brillant intellectuel au vrai sens du mot. Pas un de circonstance comme l’autre qui se croit toujours dans une révolution. On m’apprend qu’il adore Che Guevara. Kassé donc, reste l’un des meilleurs intellectuels de ce pays. Il a produit des livres et a gagné un prestigieux prix.

Et l’autre ?

Le pêché de Kassé ! Quand on veut sauver quelqu’un du fond d’un puits de pétrole, forcément, on serait trempé. Donc, grand Kassé ! Stp, mets-toi à côté et prends tranquillement ton verre… N’est-ce pas Abdoul Mbaye ? Bois et bois encore ! Santé !

Cette affaire du pétrole cache beaucoup de choses ! On doit continuer à exiger une transparence. Je ne parle même pas du frère de Sherif. Il est déjà « dedans ». Son cas est réglé puisqu’il est cuit. Il s’agite juste ! Mais en son âme et conscience, il sait que sa liberté tient au mandat de son frère. Et encore, ses déplacements seront très limités. Mon problème, c’est Pierre Atépa Goudiaby ? Comment a-t-il connu cet homme d’affaires roumano-australien ? N’a-t-il pas fait des enquêtes de moralité sur sa personne ? Y a quelque chose de louche que je ne comprends pas du tout, même s’il nous dit n’avoir rien empoché dans cette affaire. Je   pourrais penser que Atépa n’aime pas son pays et qu’il s’en fout de nos intérêts. Le minimum de rigueur serait que lorsqu’on est « conseiller » (sic) d’un président de la République, que tout soit clair. On ne présente pas à un président de la République un voyou. C’est exposer son peuple. Sonko savait-il que son allié, Pierre Atépa qui l’a soutenu lors de la dernière présidentielle, avait présenté ce bandit au président Sall ?

J’attends des réponses à mes  questions…

 

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier?
Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Mina Mounah

Read Previous

Sénégal – CAN Egypte2019 : Diao Baldé Keita, l’alternative

Read Next

La noyade tue près de six personnes sur 100 000 au Sénégal

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *