Faux ! Le Sénégalais Mohamed Lamine Diop n’est pas le Prince des poètes

Alors que de nombreux sites internet, par imprudence, ont annoncé que le Sénégalais Mohamed Lamine Diop avait remporté le concours mondial de poésie Arabe dénommé « Amîr al chuarâ » (le prince des poètes), SenEnquête est en mesure de vous dire que l’info n’est pas exacte.

Verdict : Fake News.

Largement partagée sur les réseaux sociaux, l’information a fait le bonheur de nombreux Sénégalais. Et nombreux sont ceux qui ont vu en lui un héros national. Certes, notre compatriote a du mérite mais il n’est pas « le prince des poètes » comme l’a annoncé une certaine presse. En effet, le Sénégalais Mohamed Lamine Diop s’était qualifié pour la finale du concours qui se déroulait à Abu Dhabi le 2 Avril Dernier. Une finale qui mettait en prise 20 candidats.

Puisqu’aucun lien ne menait vers cette finale, pour en avoir le cœur net, nous avons d’abord contacté un des sites qui avait diffusé « la bonne » nouvelle, Senego. Mais aucune réponse concernant la source ne nous a été donnée.

Nous avons ensuite contacté l’Ambassade du Sénégal aux Emirats Arabes Unis. Elle nous a fait savoir que Mohamed Lamine Diop a été classé 4e à l’issue de ce concours. Le mode de classement étant un peu sélectif, la représentation diplomatique sénégalaise basée à Abu Dhabi a voulu nous l’expliquer en détails :

« Mohamed Lamine Diop, candidat au concours « Prince des poètes » qui s’est déroulé à Abu Dhabi a été classé Premier par le jury qui lui octroyé 55 points sur 60. Le candidat Émirati est arrivé deuxième avec 54 points, le malien complétant le podium avec 52 points. Le candidat saoudien quant à lui a été classé 4ème avec 49 ponts suivi des 2 égyptiens (respectivement 5ème avec 47 points et 6eme avec 46points). Cependant, selon le règlement du concours, le vote du public via internet devait compléter les notes octroyées par le jury à hauteur de 40%. Ainsi, avec le vote des internautes, le Saoudien est arrivé premier et a été élu « Prince des poètes », devançant l’égyptien et l’émirati. Mohamed Lamine Diop a été finalement classé 4ème. Il convient de signaler que le vote des internautes était payant (3 dirhams pour 1point) et devait être effectué par carte bancaire et selon un procédé assez compliqué. Autant de raisons qui expliquent la faible mobilisation des Services, semble-t-il, lesquels ont été appelés à voter via le site du concours…. en arabe. »

Le concours « Amîr al chuarâ » (le prince des poètes), la plus haute compétition de poésie arabe classique organisé tous les deux ans, est unique en son genre dans la région arabe et dans le monde. Pour cette 8ème édition, plusieurs milliers de poètes issus des pays arabes et de l’Afrique noire avaient été sélectionnés.

 

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier?
Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Al Capone

Read Previous

Sénégal-Maroc : un amour de jeunesse

Read Next

Protection de la faune : un trafiquant présumé de grands félins arrêté à Colobane

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *